Armes

 

wǔ qì

 

  bīng qì

Cette page est consacrée aux diverses armes du wushu. On parle souvent des 18 armes du wushu mais le contenu de cette liste de 18 armes varie d'une version à une autre. Vous pouvez vous reporter à la page consacrée au cinéma, j'y ai mis une présentation du film Les 18 armes légendaires du kung fu.En Chine, on parle aussi des shí bā bān wǔ yì 十八般武艺 : les 18 arts martiaux ou les 18 sortes d'arts militaires, incluant non seulement diverses armes mais aussi la boxe à mains nues.

Il est a noter que le maniement des armes était jadis pratiqué très tôt dans l'étude des arts militaires chinois. Ce n'est que récemment, lorsque l'usage des armes blanches est tombé en désuétude, que l'on a séparé l'étude des techniques à mains nues de celle des armes, et qu'on a considéré que l'on devait d'abord maîtriser la boxe avant de débuter la pratique des armes.

On a coutume de classer les diffrentes armes chinoises en fonction de leur taille (armes courtes telles sabres et épées ; armes longues comme la lance ou la hallabarde ; armes souples telles la chaîne ou le fouet ; armes de jets comme les dards volants, etc.). Mais certains sabres munis d'un manche sont des armes longues (le pudao par exemple). Il existe de petites lances souvent utilisées par paires ou bien des bâtons courts du type matraque. Les couteaux, poignards, dague, etc. font partie de la même famille que les sabres et épées dont certains sont de dimension impressionante (cf. le sabre du baguazhang). Ajoutons que certaines armes sont issues des rateliers habituels des armées mais que d'autres sont des outils ou des objets courants détournés de leur usage habituel. Citons pêle-mêle la flûte, l'éventail, le banc, les baguettes (pour manger), le rateau, le fléau, etc.

Certaines écoles emploient des armes tout à fait atypiques, à l'instar de l'école de xinyi bagua de Daniel Belotti. Certaines de ces armes - comme le crochet et la hâche -  auraient été employées par des gangs de Shanghai. Voir ici.

Nous tenterons de présenter un maximum d'armes, à commencer par les plus courantes (bâton, sabre, lance et épée).

Voici une vidéo de Jonathan Barbary, expert en pak mei, style de gong fu du sud de la Chine. Celui-ci organise des stages de maniement de nombreuses armes chinoises. Plus de renseignements ici.

 

 

 

 

Une vidéo relative au travail dans une forge d'armes en Chine :

 

 

Bibliographie :

Georges Charles, Découvrir les anciennes armes de la Chine, éditions Amphora, collection Budoscope

 Signalons qu'il s'agit à ce jour du seul ouvrage entièrement consacré à ce sujet paru en français !

 

Dr Yang JwingMing, Ancient Chinese Weapons: A Martial Artist's Guide, YMAA publication center

Liens internets :

Pages du site taoyin.com consacrées aux armes chinoises :http://www.tao-yin.com/wai-jia/armes.html

On peut découvrir un museum virtuel de l'arme traditionnel chinoise sur le site de l'ERICMA (European Research Institute on Chinese Martial Arts).

Voici un lien vers le site zhenwu swords, sur lequel il est possible de se procurer des armes chinoises et japonaises. A lire également une interview du forgeron chinois Zhou Zheng Wu.

Et le site d'Au fil de la lame, forge française qui propose de nombreuses armes chinoises, vietnamiennes et japnaises.

Un site en anglais consacré aux anciennes armes chinoises, essentiellement sabres et épées : http://www.chinesearms.com/

Un autre site en anglais lui aussi consacré aux épées et sabres : http://thomaschen.freewebspace.com/index.html

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site