Les romans de Peter May

Les enquêtes du commissaire Li Yan

Peter May est un auteur écossais passionné par la Chine. Il a commis une série d'ouvrages narrant les enqêtes d'un policier chinois contemporain, le commissaire Li Yan, et de sa compagne nord-américaine, médecin légiste de profession, le docteur Margaret Campbell.

Je n'ai lu que deux romans de cette série qui en compte pour l'heure sept. Il s'agit de Meurtres à Pékin et L'éventreur de Pékin.

Cette lecture permet de se faire une idée assez exacte de la situation de la Chine moderne, des ses dernières mutations et de leurs impacts sur les mentalités. On y découvre la capitale chinoise de manière très détaillée. On peut même s'amuser à suivre les nombreux déplacements des héros sur un plan de la ville.

En revanche, j'ai moins aimé les invraisemblables entremêlements entre les enquêtes et la vie privée du commissaire Li Yan. Dans les deux romans en question, il se retrouve aux prises avec des dirigeants très bien placés dans la hiérarchie du pouvoir. Et à chaque fois, ces personnages aussi diaboliques que puissants s'en prennent à notre malheureux policier et à ses proches.

La réalité politique du pays est abordée avec une certaine franchise. Le héros, super-flic chinois, est décrit comme un homme au fait des exactions commises par l'Etat mais reste très prudent sur son analyse de celui-ci. En gros, l'aveu du manque de liberté laissé aux chinois est certes présent mais aussitôt nuancé par le fait que tous bénéficient des bienfaits du progrès économique ! (comme si pouvoir consommer comme le "modèle" occidental consistait un début de liberté !) Reste à savoir s'il s'agit là du point de vue de Peter May. Toujours est-il que, pour plus de réalisme, il conviendrait de dire que la Chine actuelle connait encore des famines et des inégalités. Que celles-ci, conjuguée à la dictature politique du Parti Communiste, engendrent insatisfactions et émeutes récurrentes. Et rappeler que le 1er rôle de la police chinoise est bien de museler ceux qui témoignent, d'une manière ou d'une autre, de cette insatisfaction...

En tout cas, les problèmes bien réels comme la ravage de l'environnement sont d'entrée de jeu traités par May. Meurtres à Pékin, qui ouvre la série, aborde la question des OGM.

A découvrir aux éditons du Rouergue ou en poche chez Actes Sud (collection Babel noire).

eventreur.jpg

meurtres.jpg

 

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site