Autres polars

Gérard DELTEIL, Les huit dragons de jade

Gérard DELTEIL est un auteur de polars prolixe. Certains connaissent peut-être son intéret pour l'Amérique Latine et s'étonneront de trouver cet auteur dans cette rubrique. Pourtant, avec Les huit dragons de jade, DELTEIL nous balade de la Chine ancienne - celle de la dynastie des Song - jusque dans la diaspora chinoise de Paris.

Ce roman est paru en 1989 et est disponible en format poche aux éditions Picquier.

Une série de colonnades dorées entourait la salle dont les murs étaient tendus de pourpre et rehaussés de panneaux de bois sculptés. Un autel reposait sur quatre fûts cannelés, et sur cet autel brûlaient des cierges disposés en cercle dans une lumière irréelle et les volutes de fumée bleuâtre s’échappant de brûle-parfums de cuivre.
Un polar qui commence comme un roman d’aventures dans la Chine des Song et qui se poursuit dans le quartier chinois du 13e arrondissement.
Crimes et policiers, enquêtes et soupes chinoises, trafic chez Monsieur Li et ses fils, du côté de la place d’Italie. Les triades de Hong-Kong s’intéressent à l’héritage de la tante Zhu, un garde rouge retrouve la mémoire à Canton et la belle et troublante Kouei Houa fait de curieuses révélations dans un temple taoïste.

8dragons.jpg

 Albert WENG, Touche pas aux pékins

Bon, avec un tel titre, on s'imagine bien que le ton va être décapant, dans la lignée d'un San-Antonio et autres classiques du polar francophone. On ne se trompera pas en pensant une telle chose mais on sera sans doute surpris par la connaissance précise de la Chine. Voici une petite plongée dans le monde des barbouzes et autres services secrets, des diplomates et des intérêts divergeants entre puissances rivales.

On ne se suicide pas dans les locaux de l'ambassade de France à Pékin ! De fêtes héroïques dans les bas-fonds de la ville en abordage dans les eaux troubles du Yangtse, l'inspecteur Delamarne va tenter de résoudre ce casse-tête chinois dans une capitale convoitée par la rapacité des grands groupes occidentaux.

Sous la conduite éclairée du timonier Weng de la Sécurité Publique, au milieu des traîtres et des assassins, il nous invite à une nouvelle lecture de L'art de la guerre et des Classiques chinois qui n'hésite pas à se hasarder jusque dans les égouts pékinois.

Roman paru chez Picquier en 2002.

touchepaspekins.jpgNotons que dans cet ouvrage, des références sont faites à un autre livre d'Albert WENG également paru aux éditions Picquier : Pas de mantra pour Pékin, ainsi qu'à Message Coface à Pékin de Rémi GEDOIE (éditions Climat).

mantrapekin.jpgmessage-coface.jpgDidier COHEN, Rapsodie en jaune

Charlot, l'ex-bourreau de Belleville, sortait du trou. Brokenheart, le saxophoniste, sortait de plusieurs années de galères musicales et autres... Sanh sortait de l'enfer du génocide cambodgien. Phuong, la belle Vietnamienne, sortait de nulle part mais elle savait très bien où mener son sampan.

Un roman paru dans l'incontournable "Série Noire" de Gallimard en 1984. Un journaliste français, Alex Steiner, se retrouve embarqué dans une drôle d'histoire, sur fond de vengeance, de trafiques de drogue et autres "mafieusetés", de cavale pour fuir un policier teigneux avec pour décor, Paris et son quartier chinois du XIIIème arrondissement.

rapsodie.jpgNotons l'existence d'une adaptation télévisée, dans le cadre de la série de téléfilms "Série noire". Je me souviens très bien de celle-ci, j'avais d'ailleurs vu le téléfilm bien avant de lire le livre.

J'ai retrouvé la jaquette de la VHS sur internet :

numriser0033smallcustomww7.jpg

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site