Au bord de l'eau

Au bord de l'eau, attribué à Shi Nai An

en chinois 水浒传 Shuǐ hǔ zhuàn, littéralement « le récit des berges »

LE classique chinois en littérature ! Une formidable fresque de personnages étonnants (108 héros au total ! sans compter tous les autres personnages qui sont foison), de l'aventure, de la rébellion et de la baston. Bon, résumé ainsi, c'est plus que sommaire. Visitez donc les liens suivants pour en savoir davantage :

Lien vers un site consacré au roman : http://www.geocities.com/nguyenVFR/

Sur wikipédia : http://fr.wikipedia.org/wiki/Au_bord_de_l%27eau

Longtemps disponible aux éditions de La Pléïade (donc très cher !), une éditions de poche (Folio) est maintenant disponible. En fait, l'édition de La Pléïade permet de lire des chapitres qui n'apparaissent pas dans la version en Folio. En effet, ce roman est fruit d'une longue maturation qui puise d'abord dans la tradition orale et dans les annales officelles de la Chine. C'est vers le XIVème siècle qu'il prend réellement forme. A partir de ce moment là, plusieurs versions circuleront. Celle présentée ici est celle éditée au XVIIème siècle par Jin ShengTan, lequel aurait certainement retouché la version de Shi NaiAn.

Notons le remarquable travail de traduction et d'annotation réalisé par Jacques Dars. Sa présentation et ses très nombreuses notes permettent d'apprendre une multitude d'informations sur le monde chinois et notamment sur les arts martiaux. Nous avons ainsi divers commentaires sur les différentes armes utilisées qui intéresseront tous les pratiquants de wushu.

 

 

Notons qu'un des personnages de ce roman fleuve (c'est le cas de le dire !,)Wu Song, à donner lieu à la création d'un enchaînement appelé Wu Song brise ses menottes (wŭ sōng tuō kào quán 武松脱铐).
Unique en son genre dans les arts martiaux chinois, caractérisé par une combinaison de mouvemments d'attaque et de défense, Wu Song brise ses menottes peut être pratiqué selon plusieurs formes soit par une seule personne, soit par trois ou cinq partenaires dans un seul combat. Cet exercice est marqué par un style coulant et harmonieux.

Cette forme est présentée dans un livre de Cai Long Yun et traduit en français aux éditions You Feng.

 

Et la voici en vidéo :

 

 

 Autre document relatif à ce roman, la chanson des 108 rebels.

 

 

 

 

Bien évidemment, une oeuvre aussi monumentale et populaire a donné lieu à une multitude d'adaptations cinématographiques, dont une bonne part sous forme de dessins animés.

J'ai pour ma part visionner le film de la Shaw Brothers intitulé Water Margin (qui est une des traduction anglaise de Shui hu zhuan), traduit en français par La légende du lac. Ce film est disponible en DVD, comme de nombreux autres titres de la Shaw Brothers, chez Wildside.

Un extrait glané sur internet :

 

 

 

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×